LA MÉDAILLE DE LA HONTE

lundi 10 janvier

En ce début d’année 2022, le Président Macron a décerné la médaille de Chevalier de la Légion d’honneur à Francis Kalifat, Président du CRIF (Conseil – soi-disant – Représentatif des Institutions Juives de France).

Cette distinction de Chevalier de la Légion d’honneur récompense des citoyen.ne.s pour leur engagement et leur mérite.

L’engagement de Francis Kalifat ? Cet ancien militant de l’organisation juive d’extrême-droite « Le Bétar » est le représentant d’une association qui est à la fois l’interlocutrice officielle de la communauté juive de France auprès du gouvernement et l’officine de propagande de la politique d’Israël. Une association qui promeut au nom de tous les Juifs de France la politique coloniale, d’apartheid et d’épuration ethnique d’Israël : occupation et contrôle militaire contre le peuple palestinien, vol de ses terres et de son patrimoine, destructions, emprisonnements massifs, assassinats de nombreux résistants et d’enfants, interdiction du droit au retour des réfugiés …

C’est tout cela que le président français a choisi de décorer et d’honorer. Après la décoration du Maréchal Sissi en 2020, il achève de dresser le tableau pathétique de la politique française actuelle au Moyen-Orient.

L’UJFP combat résolument ce soutien à une politique qui exacerbe le racisme sous toutes ses formes. Nous poursuivons aux côtés de tous les amis du peuple palestinien, du droit international et des droits humains notre engagement pour mettre fin à l’impunité d’Israël.

Notre participation au mouvement international et antiraciste BDS, notre soutien aux démarches pour la condamnation par la Cour Pénale Internationale des responsables israéliens de crimes de guerre et d’apartheid, et notre inscription dans une solidarité concrète avec le peuple palestinien sont autant de marqueurs pour la résolution non violente, par le droit, du problème colonial israélien.

La Coordination nationale de l’UJFP, le 9 janvier 2022



Toutes les brèves du site