La Cour d’appel de Lyon reconnait le droit à l’appel au boycott des produits israéliens

vendredi 13 mai

Par un arrêt du 5 mai 2022, la Cour d’appel de Lyon a relaxé Olivia Zemor, injustement poursuivie pour avoir, dans le cadre de sa liberté d’expression, dénoncé l’implication de l’entreprise pharmaceutique TEVA dans la politique israélienne d’apartheid.



Toutes les brèves du site