Le président du Freedom Theatre de Jénine, Bilal al-Saadi, arrêté

dimanche 11 septembre

Le président du Freedom Theatre de Jénine, Bilal al-Saadi, vient d’être arrêté au checkpoint Zaatar sur sa route de retour de Ramallah où il a participé, avec Mustafa Sheta, le directeur du théâtre, à l’assemblée générale du réseau des arts vivants de Palestine.

Communiqué du Freedom Theatre sur l’arrestation de Bilal Al-Saadi
Dimanche 11 septembre 2022

Cet après-midi, Bilal Al-Saadi, président du conseil d’administration du Freedom Theatre, a été arrêté par l’armée israélienne.

Il traversait le poste de contrôle militaire de Zaatar avec Mustafa Sheta, producteur du Freedom Theatre, lorsque l’arrestation a eu lieu. Ils revenaient tous deux d’une réunion avec le ministre de la Culture à Ramallah.

Le Freedom Theatre est en contact avec des groupes de défense des droits de l’homme qui ont été alertés de la situation. Nous sommes à la recherche d’informations et de conseils supplémentaires et nous informerons ensuite les gens de la manière dont ils peuvent faire campagne pour la libération de Bilal.

Bilal a joué un rôle clé en tant que conseiller au sein du conseil d’administration du Freedom Theatre depuis sa conception et est également membre de l’assemblée générale du "Palestinian Performing Arts Network" (PPAN). En 2011, il avait été arrêté et détenu sans charge par l’armée israélienne dans le cadre d’une attaque militaire contre le Freedom Theatre suite à l’assassinat de Juliano Mer Khamis, directeur artistique et cofondateur.

Cette arrestation arrive après des mois d’incursions, d’arrestations et d’attaques israéliennes redoublées dans le camp de réfugiés de Jénine et dans toute la Palestine. Elle met également en lumière la stratégie israélienne consistant à cibler les artistes et les personnes impliquées dans des organisations culturelles dans le but de détruire l’identité palestinienne et de mettre fin à l’utilisation de la culture comme forme de résistance.



Toutes les brèves du site