Message d’Abu Amir, responsable de la pépinière

lundi 24 mai

Message d’Abu Amir, responsable de la pépinière solidaire à Khuza’a, correspondant de l’UJFP dans la bande de Gaza

mai 2021

je vais vous parler aujourd’hui des réfugiés qui ont fui leurs foyers vers les écoles de l’UNRWA, qui comptent environ 30 000 réfugiés à ce jour, et l’UNRWA a annoncé que les écoles peuvent accueillir un maximum de 50 000 personnes. Mais malheureusement l’UNRWA a annoncé qu’il ne pouvait fournir aucune aide aux réfugiés. Dans les écoles, il n’y a que du pain, ce qui est déplorable de la part pour une énorme institution comme l’UNRWA.

On sait également que les forces d’occupation donne souvent aux gens un minimum de minutes pour quitter leurs maisons avant de les bombarder, et ne leur laisse pas assez de temps pour prendre ce dont ils ont besoin. Certains d’entre eux laissent leurs papiers d’identité, et d’autres sortent en pyjama, et la plupart des familles ont des enfants qui dorment sans couverture dans ces écoles. ils ont besoin de lait et de nourriture, et de mon point de vue, je voudrais suggérer d’envisager une campagne de collecte de fonds pour aider les déplacés. Il y a des gens prêt à se porter volontaire pour étudier les besoins et apporter ce qui est nécessaire à des conditions de survie minimales pour ces personnes déplacées.

Si l’idée de recueillir des dons n’est pas bonne, est-il possible de chercher n’importe quelle institution qui peut fournir cela, et nous sommes prêts à documenter le travail avec le logo du donateur.

Je suis très désolé, je me sens confus, mais je reçois continuellement des appels demandant de l’aide, le centre Ibn Sina a visité certaines écoles à Jabalia et la situation y est presque catastrophiques.