A l’ONU, les États-Unis et l’Ukraine refusent de condamner le nazisme

mercredi 26 janvier

Le vote ukrainien contre la résolution de l’ONU contre le Nazisme a été motivé par la sympathie pour l’idéologie des Nazis actifs historiques et génocidaires. C’est aussi simple que cela, écrit Craig Murray.

Ce texte est tiré du rapport officiel de la scéance plénière de l’Assemblée générale de l’ONU du 16 décembre :

« L’Assemblée a ensuite examiné le rapport sur « l’élimination du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée », contenant deux projets de résolution.

« Par un vote enregistré de 130 voix pour, 2 contre (Ukraine, États-Unis) et 49 abstentions, l’Assemblée a ensuite adopté le projet de résolution I : « Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée. »



Toutes les brèves du site