Pour répondre aux mensonges de Carrefour

lundi 11 mars 2024

Message de l’AFPS national, 3 mars 2024

Dans un communiqué très largement diffusé, le service communication de Carrefour dément "toute implication de Carrefour dans le conflit israélo-palestinien. Le groupe n’exerce aucune activité en Israël puisqu’il s’agit d’un contrat de franchise exercé par une entreprise indépendante. Précisons que ce contrat exclut la présence de magasins dans les territoires occupés".

Mensonge n°1 :
Carrefour affirme que le fait d’avoir signé un contrat de franchise l’exonère de toute responsabilité vis à vis des actes commis par son franchisé.

Carrefour se garde bien de préciser le nom de la société qui a fourni des colis aux soldats et soldates de l’armée génocidaire. Cette société s’appelle Carrefour Israël : il est évident que la marque Carrefour est associée à cette distribution. De plus, les produits distribués sont des produits Carrefour, emballés dans des sacs Carrefour. Que le groupe Carrefour (le franchiseur) le veuille ou non, son nom et sa marque sont étroitement associés à l’initiative prise par son franchisé (Carrefour Israël).

D’après une étude réalisée par le cabinet d’avocats BSM spécialisé dans la franchise : « D’abord, il est évident qu’en sa qualité de tête de réseau, un franchiseur est tenu d’en assurer la discipline. Que l’un des franchisés vienne à défaillir, l’image de tout le réseau en est affectée. Le franchiseur qui n’y mettrait pas bon ordre engagerait ainsi nécessairement sa responsabilité envers les autres franchisés. Ensuite, même les tiers peuvent être tentés de rechercher la responsabilité du franchiseur ».

Le groupe Carrefour n’ayant pas désavoué cette action de son franchisé et n’ayant pas « mis bon ordre » dans son réseau, cette inaction permet de confirmer sa responsabilité dans la distribution de colis Carrefour aux soldats et soldates de l’armée en train de commettre un génocide.

Mensonge n°2 :
Carrefour affirme que les contrats de franchise qu’il a signés excluent la présence de magasins dans les territoires occupés.

Carrefour ment par rapport à sa propre communication : Cette affirmation est en totale contradiction avec le communiqué publié par Carrefour le 6 mars 2022 pour annoncer l’accord de franchise passé avec la société israélienne Electra Consumer Products et sa filiale Yenot Bitan, dans lequel Carrefour écrit : « Grâce à ce partenariat, les enseignes Carrefour arriveront en Israël avant la fin de l’année 2022 et permettront, à tous les magasins Yenot Bitan, plus de 150 à ce jour, d’avoir accès aux produits de marque Carrefour avant l’été ». Or, il a été montré par le centre de recherche israélien Who Profits que huit magasins Yenot Bitan appelés à devenir des magasins Carrefour sont implantés dans des colonies.

Carrefour n’hésite pas à se contredire lorsqu’il se trouve en difficulté : Lors de l’Assemblée générale des actionnaires, le 26 mai 2023, le secrétaire général du groupe Carrefour déclarait que « Carrefour ne serait pas présent dans les territoires occupés ». Suite au tollé provoqué en Israël par cette déclaration, Le média israélien 14 rapporte que le Ministère israélien de l’économie a interrogé la direction mondiale du groupe Carrefour : la réponse a été que « Carrefour n’avait pas pris une telle décision et a souligné que l’ouverture de succursales en Israël se fera sur une base économique en général et non selon des pressions politiques ».
Carrefour ment par rapport à la réalité sur le terrain : Des observations réalisées sur place dans des magasins Yenot Bitan implantés dans des colonies attestent de la présence très visible des produits de la marque Carrefour dans ces magasins :

Carrefour ment par rapport à sa tentative de faire porter la responsabilité de sa complicité sur sa filiale franchisé Carrefour Israël : Le 21 janvier 2024, une offre d’emploi pour un magasin implanté dans la colonie de Maale Adumim était publiée. Sur l’offre reproduite ci-dessous, on peut lire « Habitants de Maale Adumim et des environs, Carrefour vous cherche... Nous recrutons pour les agences Carrefour ». Il s’agit bien de l’entité Carrefour qui s’adresse directement aux colons pour les inviter à devenir membres du personnel des « agences Carrefour » comme celle implantée dans la colonie de Maale Adumim !

En dépit de ses mensonges pathétiques et méprisables, CARREFOUR est totalement impliqué dans tous les aspects de la complicité avec la colonisation et les crimes d’Israël.


Agenda

<<

2024

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 8 prochains mois